» Inspiration Zones Bleues »

A la question « Avez-vous envie de vivre vieux ? » ; beaucoup de personnes répondent et à juste titre « ça n’est pas la question ; la question étant de vieillir bien… et longtemps ».

Comment faire pour garder une belle et bonne vitalité tout au long de notre vie et cela quel que soit notre âge ?

Voici quelques pistes que j’ai envie de partager avec vous et qui permettront (à vous de voir) de faire des choix judicieux.

Tout d’abord quelques informations qui donne le ton à propos d’un cadre de référence des personnes qui ont la longévité la plus élevée au monde. Les personnes qui vivent dans les fameuses « zones bleues ».

Les Zones bleues : les zones du bien vieillir !

Ces régions sont réparties sur quatre continents différents. Il n’y a donc pas de proximité géographique. Pour autant, il y a des points communs qui contribuent à la longévité et que nous retrouvons dans ces régions.

 

Des modes de vie qui peuvent ajouter quelques années à notre vie !

Je vous les présente : certains choix alimentaires, l’activité physique pratiquée, les liens avec les autres, le niveau de stress et la façon dont on gère notre stress, la responsabilité et l’engagement envers la collectivité, nos buts dans la vie… autant de facteurs qui influencent la qualité de vie, le mieux-être et le bien vieillir.

 

7 actions très concrètes (selon le livre de Buettner – Blue Zones) pour agir sur notre longévité

  • Bouger naturellement, être actif sans avoir à y penser comme par exemple jardiner et marcher le plus possible dans notre quotidien (on est pas obligé d’être tous des sportifs)
  • Pratiquer le « Hara Hachi Bu » c’est à dire ne pas manger jusqu’à la satiété,
  • Eviter de manger trop de viande et surtout des produits transformés,
  • Boire un peu de vin rouge avec beaucoup de modération… et surtout ne pas commencer si actuellement ça n’est pas le cas !
  • Prendre du temps pour soi notamment quand nous sentons que nous avons besoin de nous poser ou si nous sentons que notre niveau de stress devient néfaste pour notre santé (être attentifs aux petits signes)
  • Appartenir et participer à une communauté qu’elle soit sociale, sportive, artistique, etc…
  • Faire de la famille, de ses amis et de ses relations une priorité


5 thèmes pour augmenter sa vitalité et bien vieillir

Comment j’ai envie de vivre ma vie … ce qui me motive, où et comment je me concentre sur mes buts ?
Pourquoi est-ce que je me lève chaque matin ? Est-ce que je me lève avec plaisir ? Qu’est ce qui me motive ? qu’est ce qui m’inspire ?

Difficile d’être heureux quand on n’a pas cette étincelle, cette lueur qui met du sel dans la vie.

Avoir un but, un projet, une ambition peut nous donner une belle dose d’énergie. Le projet, le but n’est pas forcément une action extraordinaire… cela peut même être tout à fait ordinaire.

Je vous renvoie également à l’un de mes articles sur l’Ikigai.

Regardons maintenant de plus prêt ces 5 thèmes !

Je me nourris …. (très) qualitativement !
Se nourrir n’est pas suffisant. Se nourrir qualitativement c’est choisir des aliments qui se rapprochent le plus possible de leur état naturel. Alors halte aux aliments transformés… du frais, du local, du bon et surtout du « qui me fait plaisir ! ». Toutes ces caractéristiques étant de préférence indissociables.

Oui, faire des repas des temps de plaisir. Quant à moi, lorsque je mange, j’aime aussi intégrer le fait que je nourris à la fois mon corps, mon coeur et mon esprit.

Dans l’alimentation il y a également la dimension du partage et de la convivialité et ça aussi c’est hautement qualitatif.

 

L’activité physique augmente mon niveau d’énergie.
Faire de la place chaque jour pour l’activité physique. Il peut s’agir d’une marche, voire d’une marche rapide, une séance de yoga, aller faire quelques longueurs à la piscine.

Tout est bon pour bouger ! Les habitants des Zones Bleues intègrent l’activité physique dans leur vie au quotidien.

Il ne s’agit pas de faire des performances sportives. Ils ne passent pas des heures dans une salle de sport ou à s’entraîner au tennis. Ils jardinent, ils marchent tout en profitant de la nature.

Je suis une adepte de la marche. Je l’intègre dans mon mode de vie. J’utilise très souvent la complémentarité « transports collectifs et marche » (j’habite en ville). C’est mon exercice quotidien. Je voyage également et essentiellement en marchant … je vois moins de choses (quoique que) mais je prends le temps du voyage et des rencontres et de savourer ce que je vis.

 

Du temps pour me relaxer, me ressourcer et m’amuser.
Un autre « bon » et agréable conseil. Prendre le temps de se détendre et de s’amuser pour plus de légèreté dans sa vie.

Nous avons pris l’habitude d’être stressés et nous vivons très souvent sous tension (ces tensions peuvent d’ailleurs ne pas être vraiment ressenties et deviennent notre état normal !). Le stress a de nombreux impacts négatifs pour notre santé ; il est donc important de trouver des façons de se détendre.

Se détendre : A chacun de choisir comment, n’oubliez pas que même quelques minutes procurent du bien-être.

Alors, prenez du temps pour vous. Trouvez des activités que vous aimez et qui vous aident à vous détendre (lire, cuisiner, rencontrer des amis, écouter de la musique, prendre un bain… ) et faites-en des rituels.

Depuis quelques années, et peut être la pratiquez-vous déjà, nous entendons beaucoup parler des bienfaits de la relaxation et de la méditation. Il y a beaucoup de recherches qui attribuent à la méditation un certain nombre d’avantages pour la santé comme l’apaisement du stress, la stabilité voire l’amélioration de notre humeur,

Il s’agit pour cela de trouver un espace tranquille, sans les distractions du téléphone ou tout autre type de sollicitations (rien que cela c’est du bienfait pour soi !) Nous pouvons tout simplement nous recentrer sur notre souffle et notre respiration ou bien nous laisser guider à l’aide un CD. Il en existe d’excellents !

 

L’importance des autres et du lien
Etablir des liens avec les autres et cultiver nos relations avec la famille, les amis, nos environnements professionnel, social, sportif…

L’amour, le soutien et l’activité relationnelle sont essentiels à notre santé émotionnelle.

Ils aident également à réduire le stress et  les problèmes de santé associés à des niveaux de stress élevés.

D’ailleurs lorsque nous sommes stressés, aller parler à un proche nous aide de fait à diminuer notre niveau de stress.

Il est important à veiller à la manière dont nous utilisons notre temps. Sommes-nous dans un temps qualitatif ?  Combien de temps consacrons à nos relations ? Comment cultivons-nous ces liens ?

C’est parfois un défi de sortir de notre zone de confort et d’aller vers les autres… Mais l’enjeu en vaut vraiment le coup !

Alors choisir la vitalité pour augmenter notre longévité et développer la qualité de notre bien-vieillir.

Je vais vous confier un secret ! Mon intention est de vivre comme les centenaires des zones bleues en nombre d’années et surtout en qualité et en richesse de ces années à venir.

Je fais le choix de me sentir pleine de vitalité et heureuse de vivre.

Et ça ne va pas arriver par hasard ! C’est donc un défi que je relève chaque jour en m’inspirant de ces 5 thèmes.

Je fais des choix qui favorisent par exemple ma santé à long terme. J’essaie de ne pas « tomber » dans les plaisirs alimentaires addictifs à court terme qui sont souvent mauvais pour moi après coup (ruminations, culpabilisations…). C’est souvent d’ailleurs plutôt une compensation qui devrait me signaler que j’ai un besoin dont je ne m’occupe pas suffisamment. A ce propos, voici l’un de mes articles qui devrait vous plaire. Il répond à la question « quels sont mes besoins » . Fait-il écho pour vous ?

 

Vous occupez de votre vitalité en vous inspirant des modes de vie des « Zones Bleues » ?

 

Une proposition pour septembre 2021 – J’ai imaginé et créé un séjour  » Secrets de Longévité et Inspiration Zones Bleues » qui se déroulement du 9 au 12 septembre en Vendée.

 

Et pour vous : Que faites-vous pour rester en bonne santé et pour développer votre vitalité ? Vous inspirez-vous de ces 5 thèmes ?

Pour compléter cet article, en particulier sur le point de l’intérêt d’avoir une vie sociale, je vous propose cette vidéo de Susan Pinker.

Share This