Pour plus de plaisir dans votre vie … pas forcément besoin de plus de nourriture.

En tant que personne (et peut-être encore plus en tant que femmes) nous nous engageons dans de nombreux projets, nous prenons soin des autres … mais qu’en est-il de nous ? Ce serait-ce pas un beau et bon projet de que prendre du temps pour nous ?

Nous sommes si occupés à nous occuper de tout le monde que nous nous « plaçons » souvent (ou parce qu’il nous reste finalement très peu de temps) en bas de la liste.

Et dans ce cas, que faisons-nous de nos propres besoins ?

Par exemple, il peut arriver que lorsque nous ressentons de la faim ce ne soit finalement pas le besoin de nous nourrir. En effet souvent la nourriture est utilisée pour satisfaire une myriade de ces fameux besoins.

Intervenant depuis 20 ans sur des problématiques de gestion du stress, de gestion du temps c’est un constat qui émerge souvent. La nourriture est une compensation. Elle peut nous permettre de nous relaxer, de relâcher la pression.

Ce que nous ne réalisons pas toujours c’est que lorsque nous croyons que nous avons faim, ce n’est pas de nourriture dont nous avons besoin mais de plaisir, de sensations, d’émotions. C’est en fait d’une autre forme de nourriture.

De quoi avez-vous faim ?

La nourriture nous permet de répondre aux besoins de notre corps en carburant (et encore … car parfois la nourriture est un poison pour notre corps mais c’est un autre débat).

On pourrait penser que la nourriture nous aide à traverser des moments émotionnels difficiles et délicats mais ce n’est vraiment pas le cas.

Manger pour éviter les émotions inconfortables ne fonctionne que très peu de temps car ensuite arrive le temps du regret ou de la culpabilité.

En effet, une fois que c’est terminé, vous vous rendez compte que vous avez mangé un tas d’aliments dont votre corps n’avait pas besoin et qu’il les emmagasinera sous forme de réserves … ce qui se traduits en graisse.

Ce qui était la cause de ces sentiments et émotions inconfortables est toujours là. Vous n’y avez rien changé.

Parfois, il y a quelque chose d’important qui se cache à l’arrière-plan et qui a besoin de toute notre attention.

Pouvez-vous préciser ce que c’est ?

Bien souvent, nous avons juste besoin de plaisir, d’un recentrage sur nous-même !

Quelle que soit votre situation (vous travaillez, vous êtes à la retraite, vous démarrez un nouveau projet…), il y a de fortes chances pour que vous soyez très sollicité ? N’est ce pas, justement, le bon moment pour prendre soin de vous ?

C’est une question d’équilibre qui aide à se préserver et à bien vieillir !

Il est important de vivre une alternance entre les différents moments de notre vie : les projets, le travail, l’accomplissement de ce qui nous tient à cœur, le plaisir, le temps pour les personnes que nous aimons et le temps pour soi.

Une des raisons pour lesquelles tant de personnes sont en surpoids et ont de la difficulté à perdre ces kilos en trop pour, c’est qu’ils laissent la nourriture devenir une trop grande source de plaisir dans leur vie, parfois l’unique.

En effet, pour certaines personnes, c’est leur principale source de plaisir.

L’alimentation « émotionnelle » joue un rôle dans notre recherche du plaisir. Peut-être que quand votre humeur n’est pas bonne, alors vous mangez pour éviter de ressentir ces émotions.

En conséquence, nous dépendons de la nourriture et nous privons de d’autres sources de plaisir.

Soyons réalistes, la nourriture c’est facile, c’est souvent disponible et il existe une grande diversité.

Au lieu de nous arrêter pour essayer de percevoir pourquoi nous nous sentons stressés, dépassés, pourquoi nous en avons  mare, pourquoi nous sommes « au bout du rouleau » nous continuons et nous faisons passer notre besoin de satisfaction immédiate avant ce que nous voudrions vraiment, c’est-à-dire souvent une bonne santé et peut-être un corps plus léger et plus alerte.

Plaisir de manger versus plaisir de vivre

Ce que les mangeurs émotionnels et les gens qui aiment manger ne réalisent pas, c’est qu’il y a une grande différence entre trop manger pour le plaisir temporaire et vivre le bien-être durable de la santé et d’un poids naturellement sain.

Le plaisir de manger est très temporaire. Quand vous mangez trop, vous prenez du poids. L’inverse est vrai aussi ; quand vous êtes en surpoids c’est que nous mangeons trop. Cela peut lié à un manque  d’estime de soi, une mauvaise image de soi.

Augmenter le plaisir dans d’autres domaines peut-être une bonne option.

Alors pour vous quels pourraient être ces autres domaines ?

Qu’est ce qui vous procure du plaisir dans la vie ?

Une façon de vous donner plus de plaisir (sans forcément dépenser beaucoup d’argent) est d’identifier ce qui est essentiel et nourrissant pour vous, mais à au sens alimentaire.

Pensez à des choses simples et directement accessibles.

Pour moi, il peut s’agir de faire une pause et de feuilleter un magazine ou de m’asseoir sur ma terrasse au soleil et d’observer la nature et les oiseaux. J’adore avoir des bougies sur mon bureau les jours d’hiver ou de travailler avec une musique douce. J’adore marcher dans la rue pour prendre un café et regarder le mouvement de la vie autour de moi.

Pour commencer à remplacer la nourriture par d’autres plaisirs, dressez votre propre liste de ces plaisirs simples. N’hésitez pas … beaucoup d’idées puis vous faites le tri de ce qui est essentiel pour vous. Gardez votre liste à portée de main pour la relire souvent.

Pensez à la façon dont vous pourriez faire le lien entre les éléments de votre liste et les moments stressants pour vous.

Par exemple quand je travaille beaucoup, je me planifie des pauses dans ma journée. Ces pauses sont souvent l’occasion de marcher (même 10 minutes), de prendre l’air ; j’aime aussi mettre un peu de musique et bouger, voire danser.

Prendre soin de ses besoins et y consacrer du temps c’est développer un cercle vertueux. A un moment donné, il y a un point de non retour et on ne peut plus s’en passer.

Un autre plaisir pour moi : je consacre tous les jours un peu de temps à des étirements ou un peu de yoga alors que souvent j’ai, comme nous tous, mille choses à accomplir. Alors je pense aux bienfaits que cela m’apporte pour ma santé, mon bien-être et mon équilibre et je le fais. Cela me donne de l’énergie et paradoxalement cela me permet aussi d’accomplir tout ce que j’ai à faire dans de bien meilleures conditions.

Prenez quelques minutes dès aujourd’hui et je suis certaine que vous allez trouver de nouveaux plaisirs simples, gratuits ou peu coûteux dans votre vie. Peut-être s’agira t-il tout simplement de réactiver des choses que vous faisiez déjà.

Si vous voulez apprendre comment arrêter de manger émotionnellement pour vous débarrasser de votre excès de poids, abandonner les régimes pour toujours pour retrouver une relation paisible avec la nourriture.

Je propose également à ce sujet un atelier en 3 séances de 3 heures « Perte de poids – hypnose et créativité ». Allez voir … ça pourrait bien vous surprendre !

 

Share This